mardi 18 mai 2021

1ères courgettes !...

Avec un soleil qui joue à cache cache et des températures que l'on pourrait espérer plus chaudes, les légumes printaniers font néanmoins leur apparition sur le marché des 4 vents pour notre plus grand plaisir. Ainsi nous avons pu goûter aux premiers radis, aux choux pointus, aux petits navets ainsi qu'aux pommes de terre et carottes nouvelles et cette semaine, surprise : les premières courgettes !

Le panier de légumes de la semaine :



 











La recette de la semaine : Sauté de porc au tamarin

Sauté de porc au tamarin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 4 personnes

Préparation 20 min

Cuisson 35 min

  • 600 g d'échine de porc
  • 2 c. à s. d'huile de tournesol ou d'arachide
  • 2 oignons
  • 2 gousses d'ail
  • 1 petit morceau de gingembre frais (2 cm)
  • 1 courgette (ou 4 petites)
  • 1 carotte
  • 3 c. à s. d'extrait de tamarin (ou de pruneau dénoyauté) 
  • 2 c. à s. de sauce soja
  • sel et poivre du moulin

Détaillez la viande en cubes. Faites chauffer l'huile dans une poêle et saisissez les morceaux de viande à feu assez vif jusqu'à ce qu'ils soient bien colorés de chaque côté. Retirez-les de la poêle, déposez-les dans une assiette et jetez la graisse de cuisson.

Épluchez l'oignon, les gousses d'ail et le gingembre puis émincez-les finement. Lavez la courgette et coupez-la en dés. Pelez la carotte et détaillez-la également en dés.

Versez le reste d'huile dans la poêle, mettez-y les oignons, l'ail et le gingembre émincés puis incorporez les dés de légumes. Laissez cuire à feu moyen pendant 5 minutes en remuant souvent. Remettez la viande dans la poêle, salez, poivrez, versez l'extrait de tamarin, la sauce soja et un demi-verre d'eau.

Portez à ébullition, couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant 20 minutes environ. Servez avec des nouilles de riz.

Cette recette est extraite du livre "Le Tang Book" édité par Larousse.

vendredi 23 avril 2021

Renouvellement des contrats

Les contrats légumes, pain et œufs arrivent à leur terme le 24 avril. Pour les télécharger avant impression, cliquez sur les liens suivants :

Des exemplaires de ces contrats sont à votre disposition au Marché des 4 Vents. 

À partir de ce semestre, l'EARL Les Coquelicots ne proposera plus de contrat "fromage". Vous pourrez toujours acheter ses excellents produits laitiers directement à l'étal du marché ou au magasin à La Chauvelière à Joué-sur-Erdre.

mercredi 24 février 2021

 Dans le panier de légumes de la semaine : 


 


 












La recette de la semaine : Épinards à l'éthiopienne

Épinards à l'éthiopienne












Niter kebbeh :

  • 250 g de beurre
  • 2 c. à s. d'oignon coupé fin
  • 1/2 c. à s. d'ail haché
  • 1 c. à c. de gingembre frais haché
  • 1/4 c. à c. de curcuma
  • 2 graines de cardamome écrasées
  • 1 bâton de cannelle d'environ 1cm de longueur
  • 2 clous de girofle
  • 1/8 c. à c. de muscade râpée

Légumes :

  • 1 kg d'épinards ou de blettes
  • 2 c. à s. de piment haché (ou moins selon votre goût...)
  • 1 c. à s. de gingembre haché
  • 4 c. à s de niter kebbeh
  • 2 c. à s. d'oignon finement haché

Pour le niter kebbeh, à feu doux faites fondre lentement le beurre dans une casserole, puis amenez à ébullition. Lorsque  le beurre écume, retirez l'écume avec une cuillère.

Ajoutez les autres ingrédients au beurre fondu et laissez cuire à feu doux  pendant 15 à 20 minutes.

Retirez du feu et filtrez dans une passoire doublée d'une mousseline ou d'un tissu fin au dessus d'un récipient de votre choix : petit bocal, pot de confiture avec couvercle...

Le niter kebbeh peut se conserver au frigo jusqu'à trois mois.

Faites cuire les épinards dans un grand fait-tout, sans eau.

Mélangez piment, gingembre, ail, oignons, cardamome et niter kebbeh et ajoutez le tout aux épinards.

 Une recette de Marie Arnoud,rédactrice en chef de la revue 4 Saisons et publiée dans le   Hors Série #23

dimanche 3 janvier 2021

Fraisebouc vous souhaite une année pleine de saveurs ...

Une production de légumes et de blé exceptionnelle ! 

Des volailles pleines de santé qui feront de beaux œufs !

Des pâtures bien grasses pour nourrir les vaches et leurs veaux et avoir ainsi de bons fromages...

Des producteurs heureux et des consommateurs satisfaits (et l'inverse)....

Hormis la disparition de ce satané covid, que peut-on souhaiter de plus pour 2021 ?

 

Et pour bien commencer l'année, une ribambelles de recettes testées durant les fêtes : Cappuccino de carottes au yuzu, chantilly à l'orange et millefeuille croustillant aux légumes croquants, nid de poireaux aux chanterelles et shitakés, célerisotto et patates douces glacées au sésame...

Cappuccino de carottes, chantilly à l'orange

 
 

Pour 6 personnes

Préparation : 20 min

Cuisson : 30 min

  • 1 gros oignon
  • 600 g de carottes
  • 1 tablette de bouillon aux herbes
  • le zeste d'un 1/2 yuzu râpé 
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 15 cl de crème fraîche liquide bien froide
  • le jus et le zeste d'une 1/2 orange non traitée
  • sel et poivre du moulin

Épluchez l'oignon et émincez-le finement. Pelez les carottes et coupez-les en morceaux. Dans une cocotte, faites revenir l'oignon avec l'huile d'olive puis ajoutez les carottes. Mouillez avec de l'eau à hauteur et ajoutez la tablette de bouillon de légumes. Mélangez, salez à peine et poivrez. Faites cuire 25 minutes environ à feu doux. Puis mixez les carottes avec le yuzu râpé afin d'obtenir un velouté bien lisse. Réservez au chaud. Au moment de servir, fouettez la crème fraîche froide en chantilly bien ferme à l'aide d'un batteur électrique. Incorporez le jus et le zeste de l'orange. Salez et poivrez. Répartissez le velouté dans 6 petits contenants puis déposez par dessus une volute de chantilly. Servez aussitôt.


Millefeuille croustillant aux légumes croquants

Pour 4 personnes

Préparation : 20 min.

Cuisson : 5 min.

  • 50 g de flocons d'avoine
  • 50 g de noisettes hachées
  • 70 g de parmesan râpé
  • 50 g d'emmental râpé
  • 1/2 radis noir
  • 1 carotte
  • 180 g de fromage frais
  • 1/2  bouquet de ciboulette
  • 1/2 barquette de pousses germées (facultatif)
  • sel, poivre du moulin

Préchauffer le four à 210°C (th. 7). Dans un bol, mélanger l'avoine, les noisettes, 1 pincée de poivre, le parmesan et l'emmental râpés. Disposer sur une plaque à pâtisserie, préalablement recouverte de papier cuisson, des cercles en inox. Former des disques en déposant votre préparation au fond de chaque cercle. (Si, vous n'avez pas assez de cercles, vous pouvez, former vos disques avec un seul cercle, en tassant bien la préparation au fond du cercle avant de le retirer, procéder ainsi pour chaque disque...).

Enfourner pendant 5 minutes. Sortir du four et laisser refroidir.

Laver et éplucher le radis et la carotte, les râper. Avec précaution, décoller les galettes de la feuille de papier cuisson. Dans un bol, verser le fromage frais, l'assaisonner de sel, de poivre et ajouter la ciboulette ciselée.

Détendre si nécessaire avec un peu de lait. Bien mélanger et réserver au frais jusqu'au dressage. Sur 4 assiettes différentes, déposer un cercle croustillant, ajouter le fromage frais à la ciboulette, disposer les petits légumes et recouvrir d'un autre cercle. Réitérer l'opération encore une fois jusqu'à l'obtention du millefeuille. Accompagner de pousses germées ou d'un mesclun.

Cette recette des Cercles Culinaires en France a été publiée dans le journal Ouest France.  

 

Nid de poireaux aux chanterelles et shitakés, célerisotto et patates douces glacées au sésame

 

Nids de poireaux aux chanterelles et shitakés

  • Pour 4 personnes
  • Préparation :35 min
  • Cuisson : 25 min
  • 2 poireaux
  • 500 g de champignons frais ou une trentaine de champignons séchés 
  • huile de tournesol
  •  2 gousses d'ail hachées finement
  • 2 c. à s. de persil plat haché
  • sel

Retirez la racine et les parties vertes abimées des poireaux; Fendez-les en deux puis en fines lamelles réalisées dan la longueur, pour obtenir des fils assez fins, comme des spaghettis. Rincez-les bien.

Faites-les cuire dans une grande casserole d'eau bouillante pendant 6 à 7 minutes.

Egouttez-les, plongez-les dans de l'eau froide et égouttez à nouveau.

Si vous utilisez des champignons secs, réhydratez-les 1/4 d'heure dans un bol d'eau bien chaude. S'il sont frais, faites chauffer une poêle à sec et mettez-y les champignons. Quand il rendent leur eau de végétation, égouttez-les. Faites les ensuite griller dans la poêle avec l'huile, puis ajoutez l'ail, le persil et un peu de sel.

Épongez les spaghettis de poireaux. A l'aide d'une fourchette, entortillez-les sur eux même de façon à former un nid (4 au total). Posez-les sur une plaque allant au four. Répartissez les champignons au centre.

Réchauffez les nids au four au dernier moment (7 à 8 minutes à 180°C)

Servez avec une sauce à part,  composée de crème et de tamari réchauffés dans une casserole.

Cette recette est parue dans le magazine Kaizen Hors-série N° 4 Fêtes végétariennes au quotidien.  


Célerisotto

Pour 4 personnes 

  • 1/2 céleri 
  • 1 échalote
  • 15 cl de bouillon de volaille 
  • 10 cl de vin blanc sec
  • 50 g de parmesan râpé
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 6 tiges de ciboulette
  • sel, poivre du moulin

Pelez le céleri et coupez-le en quartiers puis en tranches et enfin en dés infiniment petits. Dans une poêle faites suer l'échalote ciselée dans du beurre fondu. Ajoutez les dés de céleri, laissez cuire en mélangeant pendant 2 minutes. Mouillez avec le vin blanc, poursuivez la cuisson jusqu'à ce que le liquide soit évaporé. Versez progressivement le bouillon jusqu'à ce que le céleri soit bien cuit. Ajoutez au dernier moment la crème et la ciboulette ciselée. Salez et poivrez. Incorporez le parmesan.

Cette recette est tirée de Marie-Cocotte de bâbord à tribord par Marie-France Thiery Bertaud, éditions Mines de Rien. 

Patates douces glacées au sésame

Pour 3 à 4 personnes

  • 2 c. à s. de sucre
  • 1 c. à s. d'huile végétale pour la cuisson
  • 1 c. à s. d'eau ou de bouillon
  • 2 c. à s. de sauce soja
  • 2 c. à s. de vinaigre
  • 200 g de patates douce  
  • 1 c. à c. de sésame toasté
  • sel

Pelez les patates douces et coupez-les en cubes irréguliers de 1 à 2 cm

Dans une sauteuse assez large, chauffez sur feu moyen tous les ingrédients (hors patates douces et sésame) jusqu'à ébullition.

Placez les patates douces en une seule couche, avec un couvercle ou une assiette à leur contact. Baissez le feu pour avoir un bouillonnement très léger et laissez cuire 10 minutes, jusqu'à ce que les patates soient tendres. Si elles ne sont pas encore, ajoutez un peu d'eau et laissez cuire encore quelques minutes en veillant à ce que le sucre ne brûle pas.

Enlevez le couvercle et poursuivez la cuisson 4 à 5 minutes en remuant les patates pour les glacer.

Retirez-les de la sauteuse, disposez-les dans un plat toujours en une seule couche. Saupoudrez de sésame et dégustez tiède.

  

mercredi 16 décembre 2020

Le chou prend soin de vous...

 Attention : il n'y aura pas de distribution le 26 décembre ni le 2 janvier.

Joyeuses fêtes à tous !

Le panier de légumes de la semaine :


La recette de la semaine : chou lacto fermenté (=choucroute crue)

La lacto fermentation  favorise la digestion, a une action antioxydante et des propriétés antibiotiques, elle est fortement recommandée aux diabétiques. Les vitamines sont mieux conservées, les  nitrates dégradés, l'aliment est enrichi.

Chou lacto fermenté

  • 750 g de chou
  • 1 c. à s. rase de sel fin (10 g)
  • feuilles de laurier (facultatif)
  • baies de genièvre (facultatif)

Nettoyer un bocal d'1 litre de contenance avec couvercle et joint de caoutchouc.

Brosser le chou sous l'eau courante. Prélever 2 feuilles extérieures. Émincer finement le reste du chou à l'aide d'une râpe ou d'une mandoline au dessus d'un grand saladier. Ajouter le sel et mélanger à pleines mains jusqu'à ce que le chou rende du jus lorsqu'on l'essore entre les doigts.

Mettre une poignée de chou dans le bocal et la presser très fortement avec le poing fermé. Ajouter quelques graines de genièvre si vous le souhaitez. Et poursuivre le remplissage en pressant fortement entre chaque ajout de chou. Quand tout le chou est dans le bocal, recouvrir de feuilles de laurier.  Les légumes doivent être recouverts de leur propre jus. Si nécessaire ajouter un peu d'eau de source pour les recouvrir. Ne pas laisser de légumes sur le bord et qui ne seraient pas immergés. 

Fermer le bocal et laisser 2 à 4 jours à température ambiante puis 1 mois au frais (cave ou réfrigérateur) avant de consommer cru ou cuit.

Il ne doit pas y avoir de mauvaise odeur lorsqu'on ouvre le bocal.

Il est possible de prélever de petites quantités de chou pour mettre dans des crudités, des légumes, des soupes....

Les légumes lacto fermentés peuvent être conservés 1 an. Tous les légumes peuvent être lacto fermentés.

 

lundi 7 décembre 2020

L'hiver arrive...

 Cette semaine il y avait distribution de poulet et le panier de légumes se composait de :


La recette de la semaine : tajine de poulet

Tajine de poulet

Pour 4 personnes

2 h de marinades
1 h 40 de cuisson

  • 4 cuisses de poulet avec haut de cuisse sans la peau
  • 1 c. à c. de cumin moulu
  • 1 c. à c. de coriandre moulue
  • 1/2 c. à c. de curcuma moulu
  • 1 c. à c. de gingembre moulu
  • 1 c. à c. de paprika
  • 3 c. à s. d'huile d'olive
  • 2 oignons coupés en quartiers
  • 2 gousses d'ail émincées
  • 1 bulbe de fenouil émincé (facultatif)
  • 1 douzaine de petites pommes de terre nouvelles
  • 1 poignée de raisins secs
  • 8 abricots secs
  • 1 pincée de safran
  • 400 ml de bouillon de volaille
  • 1 petite poignée de coriandre émincée
  • sel et poivre du moulin

Pratiquez 2 ou 3 entailles dans chaque morceau de poulet. Mélangez les épices et la moitié de l'huile d'olive, frottez-en chaque morceau, puis couvrez et laissez mariner au réfrigérateur pendant 2 heures au minimum.
Faites chauffer l'huile restante dans un tajine ou dans une grande cocotte, ajoutez les morceaux de poulet et faites revenir 4 à 5 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Retirez les morceaux de poulet et réservez-les. 
Faites revenir dans le tajine ou la cocotte les oignons, l'ail et le fenouil, et faites cuire 2 à 3 minutes.
Ajoutez les morceaux de poulet ainsi que tous les ingrédients restants, sauf les pommes de terre et la coriandre, et mélangez bien. Couvrez et laissez frémir pendant environ 1 h 30, jusqu'à ce que la chair du poulet se détache des os. 1/2 h avant la fin,  assaisonnez puis ajoutez les pommes de terre et poursuivez la cuisson.
Au moment  de servir, répartissez la coriandre ciselée.

Remarque : J'ai remplacé le bulbe de fenouil par 1 c. à c. de graines moulues que j'ai ajoutée au mélange d'épices.

Cette recette est inspirée de celle figurant dans "Petite bible de la cuisine sans gluten" de Louise Blair éditée chez Marabout.


mardi 1 décembre 2020

Le panais est dans le panier...

Le panier de légumes de la semaine se composait de :


 
La recette de la semaine : Terrines de panais, sauce à l'orange

Terrines de panais, sauce à l'orange

 

Pour 4 personnes 

  • 450 g de panais
  • 1/2 bouquet de ciboulette (ou vert de poireau ciselé)
  • 1 échalote
  • 1 pincée de piment d'Espelette en poudre
  • 3 œufs
  • 10 cl de crème liquide
  • 50 g de dés de jambon
  • fleur de sel

Pour la sauce :

  • 1jus d'une orange et son zeste
  • 120 g de fromage blanc
  • fleur de sel
  • poivre du moulin

Éplucher, laver et couper le panais en morceaux. Le cuire à la vapeur environ 15 minutes.

Préchauffer le four à 180 °C (th. 6)

Laver et ciseler la ciboulette. 

Éplucher et ciseler l'échalote.

Dans le bol d'un mixeur, déposer le panais, le piment, l'échalote ciselée, la fleur de sel, les œufs et la crème liquide. Mixer et rectifier l'assaisonnement si nécessaire.

Ajouter la ciboulette, les dés de jambon et mélanger à l'aide d'une cuillère;

Verser la préparation dans des terrines individuelles préalablement beurrées. Les déposer dans un grand plat et verser de l'eau chaude autour.

Enfourner et cuire au bain-marie 25 minutes. Au bout de 15 minutes de cuisson, les couvrir d'un papier d'aluminium pour éviter qu'elles ne colorent trop.

Sortir les terrines du four et les laisser refroidir.

Préparer la sauce : dans un bol, disposer la fleur de sel, le poivre, le jus d'orange, les zestes et le fromage blanc. Mélanger et réserver au frais.

Servir les terrines avec leur sauce à l'orange.

Cette recette des Cercles Culinaires de France est parue dans Ouest-France le 17 novembre 2013.